Dans un pays de vignes, le 20 du vin,
c'est l'idée qui a été retenue pour un QSO des OMs de l'Hérault.


Le 20!!!

Le QSO de l'ARAM34 a lieu tous les 20 de chaque mois à partir de 18h30
sur le relais de Loupian R3x 145,687.5 MHz
repris en Rx sur le perroquet 433,450 Mhz

 

QSO du 20/06/2017

QSO du 20 juin animé par F5ADR
Bonjour à tous, il est 18H30...


L’Union Française des Télégraphistes organise, le 24 juin 2017, un concours amical concernant les stations QRP ; les autres stations pourront participer.
Les horaires seront : De 06h00 à 09h00 UTC, et de 14h00 à 17h00 UTC ; les bandes utilisées pour ce concours seront : 80m , 40m , 20m , 15m , 10m .
Le logiciel de gestion UFT/QRP, et le règlement, sont sur la page dédiée de l'Union Française des Télégraphistes.
Le "Field Day ARRL" est certainement l'événement annuel qui suscite le plus d'engouement chez les Radioamateurs des USA et du Canada; cette année, il aura lieu du samedi 24 juin à 18h00 GMT au dimanche 25 juin à 21h00 GMT.

Le Field Day est en quelque sorte un exercice annuel de plein-air dont le but premier est d'encourager les Radioamateurs à se préparer aux communications en situations d'urgence. Il ne s'agit pas d'un contest, le Field Day est organisé en direction des Radioamateurs des zones géographiques couvertes par les organisations ARRL (USA) et RAC (Canada), et ceux des pays de la Région 2 IARU, les stations DX résidant dans d'autres Régions IARU peuvent être contactées, et peuvent également envoyer leur logs uniquement à des fins de "contrôle".
A l'occasion du centenaire de l'engagement des forces américaines sur le champ de bataille en France le département de la Loire Atlantique active 2 indicatifs spéciaux TM5DBG et TM17USA.
En ce qui me concerne je n'arrive pas à contacter ces stations. Par contre les amateurs de 50MHz font des QSO en DX surprenants.
Pour trouver une explication aux aléas de la propagation j'ai trouvé cet article de F4AWT.

Le soleil, notre ami !
Pour nous radioamateurs, le soleil a un rôle prépondérant sur la propagation et la qualité des ondes radioélectriques. La surveillance de l’activité solaire et les relevés des scientifiques, permettent de prévoir cette propagation.
En période de forte activité solaire, la fréquence maximale utilisable (FMU) augmente et autorise des liaisons à grande distance via les bandes hautes (24 MHz, 28 MHz et 50 MHz) alors qu’en période de faible activité, seules les bandes basses sont opérationnelles.
Pour réaliser des communications longues distances, il est donc utile de connaître l’état de la propagation. Cette propagation relève de l’étude de mesures exercées par des scientifiques. Les résultats sont édités sous forme d'indice.
Mais comment déchiffrer ce langage codé et utiliser la bonne fréquence au bon moment ?
- L’indice SFI ou " indice du flux solaire " témoigne de l’activité du soleil vers la terre, ionisant par la même occasion les couches atmosphériques
Plus le flux solaire est élevé, plus la couche ionosphérique renverra les ondes HF.
Les valeurs SFI varient de 50 à 300 au travers desquelles on peut déterminer 3 états de propagation en fonction de la valeur SFI :
< 100 . Moyenne .
de 100 à 150 . . Bonne .
> 150 . Meilleure .

Des valeurs supérieures à 150 pendant 2 ou 3 jours entraînent des conditions idéales de propagation HF. Actuellement la valeur est de 72, ce qui est franchement défavorable.
- L’indice SN " nombre de tâches solaires " témoigne du nombre de tâches visibles à la surface du soleil.
L’activité est très dense autour des tâches solaires et cela à pour effet de ioniser les couches de l’ionosphère donc une meilleure réflexion aux fréquences élevées.
Cet indice varie de 0 à 300.

En deçà de 100, ce sont plutôt les bandes basses 3,6 MHz et 7 MHz qui seront opérationnelles.

Dès lors que cet indice affiche la valeur de 100, on s’accorde à penser que l’on a de bonnes conditions de propagation HF.
A partir de 150, les bandes supérieures 24 MHz, 28 MHz et 50 MHz permettront des liaisons " grande distance ".
Le SN est actuellement à 26.
Le nombre de tâches solaires est fonction du cycle solaire qui s’étale sur une période de 11 ans.
Nous sommes dans le cycle 24 qui a débuté, en 2008. Le soleil traverse sa période la moins active depuis plus d’un siècle.
Les indices K et A.
Ces indices servent à quantifier l’activité géomagnétique de la terre. Une activité géomagnétique intense, caractérisée par un indice élevé, entraîne piètres conditions radio HF allant jusqu’au silence radio nommé aussi " black out " dû à l’atténuation des ondes radioélectriques dans la ionosphère.
Actuellement ces indices sont K=2 et A=15
- L’indice K détermine une activité géomagnétique relevée toutes les 3 heures. Cet indice représente donc l’activité des dernières heures, il indique une tendance à court terme. Son échelle varie de 0 à 9 et s’interprète de la manière suivante :

Entre 0 et 3 Ce sont les meilleures Conditions, le champ magnétique est stable, le bruit de bande est faible, bonne propagation.

Entre 3 et 5 les Conditions sont moyennes, activité magnétique faible, la bande HF est affectée par du bruit de bande, la propagation est légèrement dégradée.

Entre 5 et 9 les Conditions sont mauvaises, forte activité magnétique ou orage magnétique, bruit de bande important, mauvaise propagation.
- L’indice A détermine l’activité géomagnétique moyenne sur 24 heures. Il indique une tendance à moyen terme. Son échelle est comprise entre 0 et 40 et s’interprète de la manière suivante :

Entre 0 et 10 excellentes Conditions de propagation et bruit de bande faible.
Entre 10 et 20 Conditions moyennes de propagation.

Entre 20 et 40 Conditions médiocres de propagation.
Pour conclure, les meilleures conditions DX HF sont obtenues dès que l’indice du flux solaire est au-dessus de 150 pendant deux ou trois jours consécutifs, un indice SN supérieur également à 150 et enfin avec des indices inférieurs, pour K à 3 et, pour A à 10

L'observatoire de Paris.
Ces phénomènes du soleil, nous amènent vers la collaboration des radioamateurs au monde scientifique.
Du côté de l'Observatoire de Paris les équipes se sont vues attribuer les fréquences 145.910 MHz (voie montante) et 435.925 MHz (voie descendante) par le groupe de coordination de l’IARU.
PicSAT se transformera périodiquement en transpondeur amateur et sera accessible à tous les radioamateurs équipés d’une installation satellite V/UHF.
Depuis plusieurs mois le REF et Amsat Francophone apportent leur soutien technique à ce projet. Le REF a par exemple joué son rôle d'interface avec l’IARU dont il est membre, pour la demande d’allocation de fréquences dans les bandes radioamateurs. Cette démarche s’inscrit dans les autres actions de promotion de notre hobby vers la communauté scientifique qui est très dynamique dans notre pays, en particulier dans le monde universitaire
Mission
Pour garantir nos objectifs, PicSat doit être opérationnel à l’été 2017 et doit donc être lancé avant cette date. L’orbite retenue à une altitude inférieure à 620km.

Programme Robusta.
C'est à Montpellier que cela se passe. Des étudiants d'université qui lancent un nanosatellite...
Fabriqué de A à Z par une cinquantaine d’étudiants de l’université de Montpellier, le nanosatellite Robusta 1B de format Cubesat (10 cm3 et 1 kg) sera lancé par l’agence spatiale indienne ISRO fin avril ou en mai, selon les conditions météo. Conçu entre 2012 et 2015, cofinancé par la Fondation Van Allen de l’Université de Montpellier et le Cnes dans le cadre du projet Janus, Robusta 1B aura pour mission de valider une norme de test aux radiations et un nouveau bus de communication. Ce sera le deuxième nanosatellite de l’université de Montpellier, son grand frère Robusta ayant été lancé depuis Kourou en Guyane en février 2012. Un autre projet spatial montpelliérain, initié depuis 2013, impliquera 300 étudiants : "Méditerranée" (triple Cubesat) pourra pointer un point précis de la Terre pour collecter des données environnementales, qui seront transmises à Météo France afin d’améliorer la prévision des épisodes cévenols. Il serait prêt à être lancé en 2019

Le projet QB50
QB50 est un réseau de 50 double CubeSat (10x10x20cm) pour faire des mesures en multiples points dans la basse thermosphère (90-320 km) .
1.1 Pour quoi la thermosphère? La thermosphère est la couche de l’atmosphère la moins étudiée. Les ballons scientifiques ne montent pas plus haut qu’environs 42km, les mesures faites avec des Lidars et radars ne vont que jusqu'à 105 km et les mesures faites par des satellites d’observation de la terre qui sont entre 600 et 800 Km ne mesurent principalement que les constituants dans la troposphère, stratosphère et mésosphère.
Les télémétries peuvent être envoyées en AFSK 1200 bps ou 9600 GMSK codage G3RUH. Le mode courant sera l’AFSK 1200.
Régulièrement le satellite sera mis en mode relais FM pour un temps limité.
Les 2 satellites auront respectivement l’indicatif ON01FR et ON05FR
Mode télémétrie : fréquence de descente : - ON01FR : 437.020 MHz

Les six premiers satellites du projet QB50 ont été déployés le 16 mai 2017 à partir de l’ISS. Ces six satellites sont :
Les satellites sont lancés avec Atlas V ont été stockés au sein de l’ISS.
2 nouveaux satellites radioamateurs Chinois en orbites CAS-4A et CAS-4B
Le 15 juin 2017, la fusée CZ-4B a lancé deux satellites radioamateurs CAS-4A et CAS-4B à partir du site de Jiuquan.
Ils font 55kg chacun et ils sont équipés de transpondeurs VHF – UHF. Les infos sont publiées sur le site de l'AMSAT-Francophone

« Une soirée hebdomadaire d’activité est organisée sur toutes les bandes amateurs à partir de 50 MHz.
Ces soirées d’activités sont inspirées des NRAU Activity Contest (NAC). De cette activité découlera une compétition amicale qui récompensera annuellement les meilleures performances et la meilleure assiduité.
Une station peu concourir selon les parties en portable en mobile ou en fixe, tous ses points seront cumulés sur un seul indicatif au classement annuel. »
Elles se déroulent tous les mardis de 20 heures à 23 heures en utilisant une bande différente chaque mardi.

Nouveauté du côté du REF 
Le REF se dote d’un “Monsieur Numérique”
Lors de l’AG du REF au congrès du Mans le 13 mai 2017, le REF, par le biais de son Président Lucien F1TE, a annoncé la nomination de Pierre F4GLJ comme nouvel interlocuteur pour tous les sujets modes digitaux et numériques au sein du REF.A cette occasion F1TE a fait le point sur la situation des réseaux radioamateurs numériques en France et sur la position du REF qui considère ce sujet comme crucial pour le développement des activités radioamateur.
Pierre de F4GLJ a accepté la fonction de « Monsieur Numérique » du REF et présentera au conseil d’administration les différentes actions engagées sur ce sujet et lance appel aux membres intéressés pour rejoindre un groupe de travail sur ces sujets

•Modes utilisés par les radioamateurs
•D-Star
•C4FM (YSF – Yaesu Fusion System)
•DMR (Digital Mobile Radio)
•P25
Les fréquences utilisées sont essentiellement en UHF.

Pour le court terme, le rendez vous des Oms du département et bien au-delà c'est le 15 août à Colombiers pour le rassemblement mondial F9DX. Vous trouverez les informations sur le site F6KEH.free.fr pour ce qui concerne la réservation des repas, et pour les activités prévue et la présence des stands.

F8KHR
La session 2016/2017 de formation à la licence s’est soldée par 100% de réussite. Avis aux amateurs pour une prochaine session.
En effet les deux prétendants ont brillamment réussi.
Nous leur adressons nos vives félicitations, mais aussi bien sur à Christian F6DBL le formateur.
Leurs indicatifs respectifs Serge F4HXG et Pascal F4HXH.
A bientôt sur l’air.

Stations présentes au QSO :
F5EDP, Jean Jacques. F4HHA Christian, F4GIP Jean Pierre, F8VNU Raymond, F4CZH Alain, F5ELL Robert, SWL Pascal, F1AYG Guy, F6DBL Christian, F4FUH René,
Excusé F5AYZ Claude, F6TIK Joël

 

Historique